bandus

Dossier France

Dossier US

Accueil

RSStaxecarbone.info

Thématiques

Le Pic Pétrolier

Bulletin de l'ASPO

Bulletin de l'OPEP

Réflexions

Ce que nous disons

Ce que disent les experts

A visiter

 

 

 

 

 

Il y a déja 2 ans: la lettre de James Hansen à Obama

 

Web et Presse

Fiscalité carbone: vrais et faux débats (ParisTECH REVIEW, 9 déc.)

Le rapport du Peak Oil Task Force (février 2010)

LA VIDEO

Qui a tué la taxe carbone ? (Le Monde 24/03)

 

A lire

Dépasser Copenhague Harmattan

Alller au-delà du blocage ?

Humour: En route vers les sommet

Vers les sommets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualité

CALIFORNIE, Semaine du 16 décembre

(Source: e360 digest (Yale Environment)

La Californie, qui possède la huitième économie mondiale, est sur le point d'adopter cette semaine des mesures réglementaires, qui imposeront un quota et un prix aux émissions de CO2 à partir de 2012. Le "California Air Resources Board" (Commision chargée des ressources atmosphériques) a été mis en place pour établir les principales dispositions du projet climat phare de la Californie, connu sous le doux nom de AB32, lors de rencontres jeudi et vendredi 17. D'après ce plan, les émissions des 600 plus grosses installations industritelles de l'état — comprenant les producteurs de ciments, les centrales électriques, et les raffineries pétrolières — se verraient imposer des quotas en 2012, dégressifs sur 8 années. Mary D. Nichols, présidente du Air Resources Board, a affirmé que le système de cap-and-trade "aiderait à induire l'innovation, à créer plus d'emplois verts, et à assainir notre air et notre environnement.” Craignant que ce système de "cap-and-trade" ne défavorise la capcité des entreprises californiennes à concurrencer celles des autres états, le Air Resources Board a significativement amendé la loi sur certain de ses aspects. Au lieu de mettre aux enchères les permis d'émissions de CO2, la commission les allouera gratuitement pendant la période initiale de trois ans, puis mettra en place un système de vente/achat de permis d'émissions. La commision a également approuvé un plan autorisant les entreprises à compenser jusqu'à 49% de leurs émissions en investissant dans des réductions d'émisssions de CO2 ailleurs, telles que celles représentées par les projets de préservation forestière.

Dépasser Copenhague

A quoi attribuer l'échec de Copenhague ? Pourquoi un cartel des pays consommateurs de pétrole est-il stratégiquement et climatiquement souhaitable ? Pourquoi la fixation mondiale du prix du carbone est-elle le meilleur type d'engagement climatique ? Comment mettre en place un Fonds Vert international bien pensé ? Cet ouvrage soulève aussi la question de la coopération mondiale et propose un schéma d'accord international qui y soit propice.

TELECHARGER